Le « Complotisme » ou la manipulation d’une espèce en quête d’imaginaire

Conspirationniste, Complotiste :

« se dit de quelqu’un qui récuse la version communément admise d’un événement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d’un complot fomenté par une minorité active ».

Source : Petit Larousse 2017

« tendance à attribuer abusivement l’origine d’un événement historique ou d’un fait social à un inavouable complot dont les auteurs présumés – ou ceux à qui il est réputé profiter – conspireraient, dans leur intérêt, à tenir cachée la vérité. On peut ainsi définir une théorie du complot comme un récit « alternatif » qui prétend bouleverser de manière significative la connaissance que nous avons d’un événement et donc concurrencer la « version » qui en est communément acceptée, stigmatisée comme « officielle ». »

Source : Conspiracy Watch

Les complots sont aussi vieux que le monde et ont toujours existé, réels ou supposés. De la Rome antique où ils furent courants afin de destituer la figure de l’autorité en place, en passant par le XIVème siècle ou la peste noire fut imputée aux juifs, du rôle des Illuminati et des Francs-Maçons dans la Révolution Française à l’assassinat de J.F Kennedy. Et plus proche de nous, les extraterrestres, le 11 Septembre, la terre-plate, les chemtrails… La liste est longue. De tout temps l’Humanité a fomenté, inventé, diffusé ces complots, mais pourquoi ? Pourquoi ce besoin de, souvent, déformer la réalité, inventer des faits, voir ce que l’on veut voir plutôt que d’accepter la réalité telle qu’elle se présente et s’explique de façon logique ? Depuis l’avènement d’Internet, toute information peut notamment être partagée, commentée, et bien sûr modifiée, détournée, et on en vient à faire dire ce que l’on veut à n’importe quelle publication, nous faisons parler les chiffres comme cela nous arrange, les photos sont retouchées à outrance, les vidéos sont truquées… Bref vous l’aurez compris, plus que jamais, il est important de vérifier les sources de nos informations. Cela commence à bouger avec un début de loi contre les fake news et surtout des sensibilisations à la recherche sur internet et comment déjouer les mauvaises informations que l’on peut y trouver, dans les écoles. Malheureusement, nous sommes loin de l’éradication de telles hérésies sur la toile et beaucoup d’efforts sont encore à faire pour éduquer les internautes. Je vais essayer d’expliquer, en prenant pour thèmes, différentes façons d’appréhender les raisons d’exister de ces désirs « complotistes » et pourquoi ces théories du complot ont tant de succès.

De la paresse

Le gros souci avec les théories du complot, et le fait qui, selon moi, leur permet de se diffuser autant, c’est la paresse. Les conspirationnistes jouent énormément avec cela, ils savent très bien que l’information qu’ils délivrent ne sera en aucun cas vérifiée, et que, surtout si celle-ci est sulfureuse, sera partagée en masse sur les réseaux sociaux ce qui fera monter le buzz. C’est ainsi que des théories aussi fumeuses que « la neige contient du plastique » ou encore « la pierre qui fournit de l ‘énergie gratuite infinie » arrivent à percer et nous les retrouvons sur tous les réseaux avec un nombre de vues et de commentaires effarants surtout à l’heure d’internet, de l’information rapide aussitôt lue, aussitôt digérée.

Pourtant, ces théories seraient démontées en seulement quelques minutes si toutefois, le lecteur/spectateur, daignait faire, ne serait-ce qu’une simple recherche sur internet, un simple recoupement de photos, etc… Seulement voilà, à notre époque, personne ne se donne la peine de faire une telle recherche, c’est « chiant » et on a pas le temps, surtout si de prime abord, on a envie de croire à de telles théories. Il est alors beaucoup plus simple de s’estomacquer « whaaa t’as vu ça chérie, l’ISS n’existe même pas il parait », et hop je clique sur « partage » et je like. Combien de personnes vont faire l’effort, au contraire, de rechercher ? Vous êtes entre collègues à une soirée et une personne affirme que le 11 Septembre est un complot car on voit sur les images qu’il s’agit d’une destruction programmée, qu’on voit les fumées des explosions, que la tour 7 s’est effondrée sans raison, etc…Vous, connaissant cette théorie, vous vous êtes renseigné sur le sujet, avez fait l’effort de rechercher, et essayez donc de leur expliquer que, en aucun cas, il s’agit d’une explosion programmée, que cela est dû à l’effondrement et que la masse du bâtiment faisant pression sur l’air…STOP, vous êtes déjà chiant, vous êtes à une soirée, tout le monde rigole, ils n’ont pas envie que vous veniez les gonfler avec vos théories scientifiques barbantes, et là encore la théorie du complot l’a emporté parce qu’elle est la plus simple et qu’elle est faite pour plaire au plus grand monde, alors que sa réfutation, elle, est chiante, scientifique et prend du temps. La majorité des gens est enclin à croire tout et n’importe quoi pourvu que les idées qu’on leur distille soient séduisantes, cela explique sûrement le fait qu’il y a encore des personnes pour croire aux articles du Gorafi ou de Nordpresse.

Du désir de croyance

Le fameux « Je veux croire », « I want to believe » ou plutôt, nous concernant « J’ai décidé de croire » qu’on retrouve désormais sur des posters et des T-shirts depuis quelques décennies dont le succès est sûrement dû à la série X files à la fin des années 90. Le souci lorsqu’on a décidé de croire en quelque chose, c’est que l’on devient imperméable, fermé à tout le reste. Les personnes qui ont décidé de croire en quelque chose veulent que ce soit vrai, ils ne l’espèrent pas, ils le veulent, et vont ainsi faire toute une gymnastique intellectuelle afin de réfuter tous les arguments qui ne vont pas dans leur sens tout en favorisant ceux qui les arrangent. Ce n’est pas du tout une démarche scientifique.

Quand quelqu’un travaille dans un esprit scientifique, il fait la démarche suivante : il va d’abord émettre une théorie pour expliquer quelque chose qu’on ne comprend pas, ensuite, il va chercher à mettre sa théorie à l’épreuve en essayant de prouver qu’elle est fausse, il ne cherche pas à démontrer qu’il a raison, il cherche à démontrer qu’il a tort, et lorsqu’il aura cherché assez longtemps, il va alors supposer qu’il a peut être finalement raison. C’est pour ça qu’on parle de théories, ce ne sont pas des vérités, juste des choses considérées comme vraies jusqu’à preuve du contraire. Il ne faut pas croire non plus que lorsqu’un scientifique publie quelque chose, le reste du monde scientifique va se contenter d’accepter ce qu’il dit. En effet, l’un des meilleurs moyens pour un scientifique d’accéder à une certaine notoriété est de démonter point par point une théorie déjà existante, par exemple, Newton a démonté les théories d’Aristote et Einstein a remis en cause les lois de la gravité de Newton, et la personne qui arrivera à contredire Einstein sera dans les livres d’Histoire pour sûr… Donc une théorie, c’est quelque chose qui est considérée comme vraie jusqu’à qu’on trouve une meilleure explication.

La démarche d’un complotiste qui a « décidé de croire », c’est d’émettre une théorie, par exemple, que l’Homme n’a jamais marché sur la Lune, à partir de ce moment là, il va chercher à réunir toutes les preuves allant dans son sens mais en occultant celles qui ne l’arrange pas. Alors que le scientifique, si jamais il tombe sur quelque chose qui pourrait contredire sa théorie, il va faire une analyse très poussée, car si jamais il devait publier ses travaux et qu’un confrère venait à remettre en cause sa théorie preuve à l’appui, sa carrière et sa crédibilité en tant que scientifique serait ternie à jamais. C’est uniquement quand il est sûr et certain que personne ne pourra le contredire, qu’il se décidera à révéler son travail. Quand on veut se forger un avis sur une question, il ne faut pas se lancer dedans en voulant y trouver la vérité qu’on veut, sinon on sera sûr de la trouver, parce qu’on ne verra que ce qui nous arrange et on tournera le dos à tous les autres arguments.

De la fadeur d’un monde

Selon moi, l’une des principales raison des théories du complot, c’est l’ennui. Le monde est ennuyeux. Depuis la nuit des temps, les hommes se sont créés des mythes  sur tout ce qui les entourent, forêts, puits, rivières, etc… rien n’y a échappé, depuis toujours les hommes s’inventent des histoires de sorcières, de fantômes, de fées, d’extraterrestres que sais-je encore, et ils adorent ça. C’est sans doute une des raisons pour laquelle les super héros et les univers Heroic Fantasy ont un si grand succès, qui n’a jamais fantasmer d’avoir une baguette magique ou une combinaison aux pouvoirs extraordinaires? C’est un rêve de gosse, le souci c’est que ça n’existe pas, tout ça, ce n’est que des histoires, le monde réel est, lui, morne et terne avec tous ses aspects triviaux de routine “métro boulot dodo”, c’est chiant, terriblement chiant. D’où le fait que beaucoup de gens aiment se projeter dans des univers imaginaires, où Ethan Hunt existerait vraiment, où leur voisin serait un Illuminatus et où des tas de sociétés secrètes fomenteraient des complots dans des bunkers souterrains.

Ce faisant, cela leur permet de croire que le monde dans lequel ils vivent est un peu moins chiant. Attention, je ne dis pas qu’il n’y a pas de complot, je dis seulement que ça ne se passe pas comme dans les films. Par exemple, tout le monde a vu à l’époque, les soi disant preuves trouvées par les Américains comme quoi il y avait des armes de destructions massives en Iraq, tout le monde a vu que c’était bidon, du coup personne n’a soutenu, les Américains y sont allés seuls et on a vu ce que ça a donné. Mais tout ça, ça ne s’est pas fait dans le secret, car ils savent très bien que ça se saura et que de toute manière, personne ne lèvera le petit doigt. Et c’est ce qu’il s’est passé, les Américains y sont allés, ont occupé le pays pendant des années, tout le monde s’est offusqué mais personne n’a rien fait.

Même constat avec les soi disant “sociétés secrètes” qui n’ont rien de secrètes en soi mais sont effectivement privées, tout le monde sait que les Francs-Maçons existent, ils ont pignon sur rue, mais tout le monde ne peut pas y entrer. Seulement voilà, exactement au même titre qu’une réunion de grands groupes de la distribution, si les dirigeants de Leclerc font une réunion pour indexer leurs tarifs, vous n’y serez pas convié. seulement là personne ne parle de complot…. pourquoi? car ça ne vend pas assez de rêve, ça ne ressemble pas assez à un scénario de film, par contre un soi disant complot sur la conquête spatiale oui, il y a la guerre froide, des vaisseaux spatiaux, des russes, beaucoup de pognon… ça fait rêver. Mais c’est comme la baguette magique, c’est pas parce que c’est séduisant que ça existe forcément.

De la falsification de preuves

Concernant les théories du complot sur Internet ou dans certains documentaires fallacieux, quelque chose qui revient souvent et qui a pour but d’étayer ces théories pompeuses, ce sont les preuves, incomprises parfois mais bien souvent trafiquées.

Ces preuves prennent souvent l’aspect de témoignages, où les personnes disent avoir travailler dans tel endroit à telle période, prétendent être ingénieur dans tel domaine, affirment avoir été là quand tel phénomène s’est produit. Ces témoignages sont en général des fakes organisés afin de faire croire à la véracité des faits. En effet, si quelqu’un habitant dans le coin a vu ça, c’est que ça doit être vrai. Je me souviens d’un témoignage concernant les fameux événements de Roswell où une personne, prétendant habiter non loin des lieux du crash, affirmait avoir été présente et avoir vu une soucoupe s’écraser. Je ne prétends pas dire à cette personne qu’elle n’a pas vu ce qu’elle prétend, je dis juste qu’on en a aucune preuve. Après recherche, il s’est avéré que cette personne n’avait jamais vécue ici et on sait aujourd’hui que le crash de Roswell n’était en fait que la chute d’un ballon sonde, tous les débris retrouvés à l’époque en atteste.

Ces “preuves” prennent aussi souvent la forme de vidéos ou bien de photos. Facilement diffusables de nos jours, ces soi disant preuves sont bien souvent retouchées afin de prouver ce que le complotiste veut démontrer. Une photo des missions Apollo circulait sur internet, montrant plein cadre le casque d’un astronaute dans lequel se réfléchissait deux autres astronautes, et cette photo avait pour but de démontrer, bien sûr, que vu qu’ils n’ont jamais été que deux à avoir foulé le sol lunaire, que c’était un complot. Après étude du cliché, il s’est avéré que c’était encore un fake, ou un astronaute avait été rajouté par retouche informatique.

Les vidéos, elles, sont d’autant plus impressionnantes qu’elles sont “choc”, avec en général une musique bien angoissante derrière. Seulement, expliquer que les vidéos des astronautes sur la Lune sont en fait ralenties afin de faire croire que la gravité était moindre passe encore, et il stoppe la vidéo ici en général. Ils seraient moins enclin à expliquer comment fait un homme de 80kg avec une combinaison de 72kg pour faire un bon de plus d’un mètre de haut afin de remonter dans le LEM.

De la candeur d’un égoïste

Les théories conspirationnistes existent aussi pour une autre raison. L’égocentrisme associé à l’ignorance. Notre cerveau se joue de nous en permanence, il suffit de regarder une illusion d’optique pour s’en apercevoir, là ou l’on croit que ça bouge c’est en fait statique, là où l’on croit voir deux couleurs différentes, il s’agit en fait de la même… et au quotidien, quand on voit quelque chose d’incohérent, normalement on va se dire que quelque chose nous échappe, pas un conspirationniste, lui n’imagine pas pouvoir avoir tort, il ne va pas se dire que le problème vient de lui, il va se croire infaillible dans son raisonnement et va de ce fait accuser quelqu’un d’autre, sans imaginer une seconde que le souci vient de lui à la base.

Une théorie du complot très répandue sur internet est celle que les photos de la Lune prises par les astronautes en 1969 notamment, seraient des montages et prouveraient que l’Homme n’y a jamais été, que tout ceci fut tourné en studio. Sur l’une d’elle par exemple, on voit un astronaute qui descend du LEM, il se trouve dans l’ombre de celui-ci, donc il devrait être dans le noir vu que la seule source lumineuse est le Soleil. Seulement, bizarrement on le voit très bien, comme s’il était éclairé. De prime abord, il est vrai que ce n’est pas cohérent et qu’on est en mesure de se poser des questions. De là vous avez deux solutions, soit vous vous dîtes qu’il y a juste quelque chose qui vous échappe et cherchez la raison. Soit vous pouvez vous dire que vous avez forcément raison et que c’est la photo qui est truquée. La solution est pourtant assez simple quand on cherche et qu’on réfléchit un tant soit peu au problème. Il n’y a pas une source lumineuse sur la Lune mais bien deux, le Soleil bien sûr mais la surface lunaire aussi qui réfléchit le Soleil et réussit même à éclairer un peu la Terre quand il y fait nuit. L’astronaute a donc beau être dans l’ombre du LEM, il reste éclairé par la surface de la Lune qui agit comme un réflecteur. Voilà, ça prend deux minutes à expliquer, parce que je suis parti du fait que mes yeux me trompaient et qu’il y a quelque chose que je ne comprenais pas. Un conspirationniste lui ne se dira pas qu’il ne comprend pas ce qu’il voit, il se dira que si l’astronaute se trouvant dans l’ombre est visible, c’est que la photo a été mal truquée, que ça a été fait en studio par la NASA et que donc cela prouve que les Hommes ne sont jamais aller sur la Lune. Ils se débarrassent du problème sans chercher à le comprendre.

De la fabulation

Quand on se penche sur une théorie fumeuse, qui paraît aberrante en se posant des questions et qu’on a en face de nous quelqu’un qui la soutient bec et ongle, on a souvent affaire à un procédé qui revient souvent dans les théories du complot, la mythomanie. En général, dès qu’on va commencer à poser trop de questions ou dire que cela n’est pas possible, etc. La personne va souvent se prétendre ingénieur ou expert dans le domaine, c’est l’argument d’autorité. En effet, en aucun cas il nous viendrait l’idée de réfuter la théorie de quelqu’un qui s’y connaît à fond dans le domaine et que si elle est ingénieur ou autre c’est qu’elle a forcément raison. Seulement si on pousse plus loin avec ces personnes, en entrant dans les détails, en utilisant des termes spécifiques au domaine, car nous nous avons fait les recherches, nous nous sommes renseignés, on se rend compte qu’en fait nous avons souvent affaire à des spécialistes auto-proclamés, des personnes qui, afin de faire passer leur théorie pompeuse et derrière l’anonymat de leur écran d’ordinateur, se sont dit être expert de façon à couper court à l’argumentation adverse.

C’est pour cela que dans des documentaires douteux diffusés sur Arte il y a quelque temps concernant de soi disant géants qui auraient vécu sur terre ou encore l’existence des Sirènes, les personnes interrogées étaient présentées comme Docteur en paléontologie par exemple, donc considérées dans le domaine et ayant une parole fiable. Mais après cette présentation, cette personne au lieu de nous fournir des preuves scientifiques de l’existence de ces êtres, partait dans des explications bibliques ou autre source divine, n’ayant aucun lien avec l’aspect scientifique de la démarche. On nous présente des théories incroyables par des gens qui semblent être des sommités en la matière, pourquoi ne devrions nous pas y croire ?

C’est aussi pourquoi, en vidéo, dès qu’on veut vous faire passer une idée de complot, les personnes sont souvent habillées avec une blouse blanche, c’est le même argument d’autorité, il a une blouse de scientifique, il s’y connaît sûrement plus que moi, il doit avoir raison. Et exactement le même procédé est utilisé dans la publicité. Regardez une pub pour un dentifrice ou une crème anti-ride, qu’est ce que vous y voyez ? Des gens en blouse blanche qui vous expliquent que le principe actif de truc va faire que… et ça fonctionne. Ce qui nous conduit vers le dernier point.

De l’avidité d’intéressés

Ces gens, utilisant les méthodes citées précédemment, vont donc vous expliquer les tenants de leur théories, puis vont vous inciter à aller voir leurs autres vidéos qui ne vous apprendront rien de mieux, à aller consulter leur site avec des bannières publicitaires, ou d’acheter leur ebook qui n’a jamais été publié. Youtube rémunère, et c’était encore le cas il y a pas si longtemps, environ 1€ pour mille vues et un moyen facile de faire beaucoup de vues c’est bien entendu de parler de petits hommes verts, de fantômes, de fin du monde ou de complot lunaire – sans compter les revenus de leur site sponsorisé et de leur ebook à 29,99€…Ces gens ne sont en aucun cas là pour vous informer ou vous dire la vérité, ils sont là pour se faire de l’argent, si vous vouliez un complot là vous en avez un. La vérité est le cadet de leur souci, et la conséquence, c’est que des gens se mettent à croire tout et n’importe quoi pour que eux puissent s’en mettre plein les poches. Et cela peut aller très loin, tout le monde connaît aujourd’hui Claude Vorilhon alias Raël, qui a commencé sa “carrière” dans les années 70 en attestant à la télévision qu’il était rentré en contact avec les extraterrestres et était même aller sur leur planète. Cette personne est aujourd’hui à la tête d’une secte comptant plusieurs dizaines de milliers d’adeptes dans le monde entier qui l’enrichissent toujours de plus en plus et avec tout le côté sulfureux: pédophilie, sexualité non consentie, escroquerie… qui alimente régulièrement nos faits divers.

En résumé, si vous trouvez que le monde que l’on voit à la télévision est terriblement triste, et que pour vous évader, vous êtes prêts à croire des gens qui créent des sites internet sans fournir de preuves solides sur ce qu’ils avancent ou ce qu’ils prétendent être, et si vous réfutez avec violence les preuves qui vont contre ce que vous croyez, ou si vous êtes trop fainéant pour aller vérifier la véracité des propos, il y a de fortes chances pour que les théories auxquelles vous adhérez soient fallacieuses et vous éloignent de la vérité plus qu’elle vous en rapproche.

Et pourquoi rejeter la version officielle de n’importe quel événement sans procès ? Parce que c’est inédit, parce que cela vous rend différent. Si vous avez une chaîne Youtube, très vite des gens vont se rallier à votre théorie, vous allez très vite gagner de l’audience et vous allez gagner de l’argent. Si vous êtes producteur de télé, vous allez vendre votre documentaire à des chaînes peu regardantes et gagner de l’argent. Si vous pensez être un messager de Dieu, vous allez rallier ceux qui croient également en lui et tentez de leur imposer un mode de vie selon votre interprétation de la Bible, du Coran ou tout autre livre Saint. Et tout ce petit monde va se refermer sur lui-même, ne sortant que pour tenter de rallier de nouveaux membres ou adeptes, et se rassemblant entre eux jusqu’à faire des lives de discussions, de débats, mais où tout le monde est d’accord avec tout le monde, c’est à dire un débat sans réel problématique et où rien ne va nul part, on a vu mieux niveau débat, niveau remise en cause.

Et d’ailleurs, pour des chercheurs de vérité, ils se posent beaucoup de questions dont on trouve facilement les réponses. Mais pour quelqu’un de « non-renseigné », et si on suit les théories qui pullulent aujourd’hui sur Internet et notamment Youtube, alors on se dit que les reptiliens existent, après quoi on se dit que les présidents sont dans le coup et nous mentent de façon systématique et donc que tout ce qu’ils disent est faux, s’ils condamnent un attentat c’est qu’ils l’ont orchestré, s’ils promeuvent la vaccination, c’est qu’ils sont payés par le nouvel ordre mondial ou le lobby pharmaceutique pour qu’ils contrôlent nos esprits avec des substances, ce qui mène aux chemtrails, aux extraterrestres qui existent et qui sont parmi nous et qui étaient même là depuis très longtemps d’où la théorie des anciens astronautes, ou d’une intervention de Dieu qui au final a recouvert la terre plate d’un dôme infranchissable, le ciel, et dont l’existence est caché par les Illuminati ou Bilderberg… Et ça recommence, on tourne en rond, et ça vient de là aussi le fait que ça pullule, on est dans un circuit fermé sur Internet. Il suffit de regarder une vidéo sur la terre plate et des dizaines de suggestions concernant le même sujet ou des sujets se rapprochant de celui-ci, apparaîtront, ne faisant que gangrener un peu plus un esprit peu informé et naïf, et sur les autres réseaux sociaux c’est la même chose, vous suivez les pages de comploteurs qui vont dans votre sens et vous tournez en rond, vous confortant entre adeptes que c’est vous qui avez raison et que les autres se voilent la face, le tout renforçant de par le fait votre idéologie. Ces personnes vont avoir des enfants ou en ont déjà et vont les éduquer dans cette même idéologie, dans ce doute perpétuel de tout et surtout ne jamais croire une version officielle de quoique ce soit, ils vont leur apprendre à ne pas croire leurs professeurs de science et les enfants le feront car les figures parentales sont très importantes et plus fortes que le professeur dans l’enfance. C’est comme ça que vous vous retrouvez avec une population déconnectée du monde réel, avec une Isabelle Adjani qui fait des faux papiers de vaccination pour l’école de ses enfants, tout en mettant en danger la totalité des enfants de ladite école et bien plus, sous couvert que les vaccins sont dangereux, empoisonnent nos enfants, et que le tout est fomenté par les lobbies pharmaceutiques et les gouvernements.

Posez-vous les bonnes questions quand vous êtes confrontés à ce genre de vidéos/articles, le premier lobby qui agit dans l’ombre, qui fomente des théories et qui essaye de les diffuser au travers des réseaux mondiaux, afin, pour certains, de s’enrichir sur la crédulité des gens, ne serait-ce pas ce lobby qu’on nomme les « complotistes » ?

Cephis